Aller au contenu principal
Enlysée, le site qui parodie la boutique officielle de l’Elysée

Enlysée, le site qui parodie la boutique officielle de l’Elysée

Coup de fil à son responsable, dans la Grasse Matinale d’Armel Hemme.

Par Armel Hemme.

Vous avez aimé la boutique officielle de l’Elysée, avec verres, t-shirts, sacs et bougies aux couleurs de la France... Vous aimerez encore plus Enlysée, la boutique en ligne qui parodie celle de l’Elysée ! On y trouve quantité d’objets ornés de citations d’Emmanuel Macron. Des t-shirts « dernier de cordée », « je coûte un pognon de dingue »... Des mugs « je traverse la rue »... Quoi d’autre ?

Reponsable du site Enlysée : Des t-shirts, des pulls, des mugs, un poster 70x90 cm coloriable de l’Elysée, on va peut-être faire des têtes d’oreillers.. 

Cette démarche - un peu moqueuse - n’est-elle pas un peu start-up nation ?

Reponsable du site Enlysée : Bah c’est ce qu’on nous a dit de faire, on a suivi le modèle. On nous a dit qu’il fallait être entrepreneur dans la start-up nation de France. Nous on ne fait qu’appliquer. Action / Réaction, business plan, benchmarking. On a analysé les datas, on s’est dit qu’on allait se positionner sur le marché et on l’a fait.

Et dans la réalité il y avait quoi, un apéro avec des amis autour d’une table ? 

enlysée

Reponsable du site Enlysée : Ça sonne un peu plus comme la réalité, ouais (rires). C’était une idée d’apéro suivie de coups de fil qui ont reçu des réponses très positives et très drôles, un groupe de conversation sur internet, quinze personnes qui s’envoient des design et on s’est dit, « en fait ils sont vachement bien nos designs ». L’apéro dure un peu trop tard, on a fini par monter un site, on le lance deux jours plus tard.

Les bénéfices générés par cette boutique seront reversés à des associations, lesquelles ?

Reponsable du site Enlysée : On a commencé par contacter des associations qui viennent de Calais, qui s’occupent des migrants parce qu’on voulait recentrer le débat sur ce qui se passe à Calais depuis 20 ans. Après il y a des gens, quand on a continué l’étude marketing, qui nous ont dit, « et nos SDF ? ». On s’est dit qu’on allait pas répondre par le mépris, et ça nous semblait logique d’intégrer nos SDF. Donc notre but c’est de lever des fonds pour les reverser à trois associations, Salam, l’auberge des migrants à Calais, et la Fondation Abbé Pierre une fois que j’aurai eu leur confirmation. 

A confirmer donc, en ce qui concerne la Fondation Abbé Pierre. Ce sont des associations que vous connaissez bien, pour y avoir déjà milité ?

Reponsable du site Enlysée : Pas du tout, mais y a un moment où en tant que citoyen on se dit que si on peut participer à faire quelque chose, s’investir dans quelque chose, qui est assez simple pour nous, on préfère investir dans des causes auxquels on n'a jamais touché. Peut-être qu’on peut faire plus que la boutique de l’Elysée avec leur 350 000 euros et peut-être qu’on peut faire un million et aller aider les gens dans les rues cet hiver.

Pour conclure, Monsieur le responsable de la boutique en ligne... Vous n’avez pas donné votre nom, on ne connaît pas non plus les noms de la vingtaine de personnes impliquées... Pourquoi cet anonymat ? 

Reponsable du site Enlysée : On est pas militants, on est pas engagés politiquement et on a pas envie de se retrouver dans des situations publiques. Il y a des gens qui ont moins d’humour que d’autres, et je pense que notre message est assez clair, tout en étant assez second degré. 

Pour en savoir plus, et peut-être acheter un mug “je coûte un pognon de dingue”, rendez-vous sur le site enlysée.fr